Socio-Economie

Partition de l'Inde : conséquences sur la structure agraire à court et long termes

Guilhem cassan

Nationality French

Year of selection 2011

Institution London School of Economics and Political Science

Country United Kingdom

Risk Socio-Economie

Post-Doctoral Fellowship

1 year

120000 €

Vol d'identité, terres abandonnées et migrations forcées

Comment évaluer l’impact de conflits sur le développement des populations ? « En traversant les frontières entre l’économie et les sciences sociales », répond Guilhem Cassan. Dans le cas de l’Inde, cette approche originale a permis de mettre en évidence le recours aux usurpations d’identité pour bénéficier d’une loi britannique favorisant l’accès à la propriété de certaines castes. Aujourd’hui, le chercheur s’intéresse aux effets de la partition indienne : en 1947, celle-ci entraîne violence, pillages mais surtout le déplacement de 18 millions de personnes. Que sont devenues les terres abandonnées ? Quel fut l’impact sur la Révolution Verte ? « En comparant les cas de l’Inde et du Pakistan, je compte mieux comprendre l’histoire de leur développement et ainsi revenir aux sources des conflits actuels, caractérisés notamment par le risque nucléaire ».

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse : community.research@axa.com