Santé

Approche multi-échelles du vieillissement

Yann le cunff

Nationality French

Year of selection 2008

Institution Université Paris Diderot - Paris 7

Country France

Risk Santé

Ph.D

3 years

120000 €

Une même espèce, plusieurs types de vieillissement

Le vieillissement est le résultat d’un compromis entre reproduction et réparation de l’organisme. Yann Le Cunff étudie des parcours individuels de vieillissement à partir de conditions environnementales afin d’élaborer des courbes de mortalité au niveau de la population.Le vieillissement concerne toutes les espèces. Il est surprenant de constater que des organismes extrêmement différents partagent des schémas de vieillissement similaires, par exemple un taux de mortalité exponentiel avec l’âge. En faisant appel aux principes de l’évolution et de la sélection naturelle, nous essayons de proposer un cadre commun englobant les similitudes et les différences des courbes de mortalité des diverses espèces. De façon intéressante, ce modèle correspond aux résultats expérimentaux obtenus avec nombre d’organismes modèles, et fournit en outre des transitions similaires à celles observées dans les données de la mortalité chez l’homme et dans certaines expériences bien connues de changement d’alimentation.

Biographie

Après une spécialisation en mathématiques appliquées à l’école d’ingénieurs Supélec, parallèlement à un master en Approche interdisciplinaire des sciences de la vie, j’ai eu l’occasion de rencontrer des figures du monde scientifique spécialisées dans divers domaines comme la modélisation, la démographie, la biologie cellulaire, les mathématiques, etc. J’ai alors passé de longues semaines à discuter avec ces chercheurs en vue de préparer le projet de doctorat que j’effectue aujourd'hui à l’Institut Jacques Monod (UMR 7592) à Paris.

Recherches
Mes recherches sont articulées autour de la notion de vieillissement des organismes. Plus spécifiquement, certains principes expérimentaux relatifs à la mortalité des populations montrent des similitudes chez plusieurs organismes différents, de la bactérie à l’homme. Il convient alors de se demander s’il existe des mécanismes généraux conservés d’une espèce à l’autre et donnant lieu au vieillissement des individus. Mes travaux visent à mettre en lumière ces mécanismes par le truchement d’analyses mathématiques de modèles biologiques conçus dans cette perspective de recherche.

Bourse AXA

L’aide du Fonds AXA pour la Recherche m’a permis de suivre cette piste innovante et d’espérer diverses possibilités de collaboration internationale tout en poursuivant mes travaux dans un esprit d’échange interdisciplinaire, ce qui me tient particulièrement à cœur.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com