Socio-Economie

Événements rares et apprentissage

Pablo winant

Nationality French

Year of selection 2010

Institution Paris School of Economics (PSE)

Country France

Risk Socio-Economie

Post-Doctoral Fellowship

1 year

60000 €

Apprendre des chocs : effet d’une catastrophe sur le comportement

Comment les catastrophes influencent-elles notre comportement ? D’après Pablo Winant, nous avons tendance à pécher par excès d’optimisme avant les crises, et par excès de pessimisme après : « Quand une attaque terroriste a eu lieu, par exemple, la population a le sentiment (erroné) que les attentats sont plus fréquents qu’elle ne le croyait et adapte ses réactions. Je veux prouver que si un événement est suffisamment rare, comme une épidémie, un krach financier ou une apparente accélération du réchauffement climatique, nous avons une réponse disproportionnée au lieu de revoir nos attentes de manière mesurée. Par conséquent, même une crise mineure peut entraîner des comportements plus pessimistes. »
En appliquant des techniques numériques et la rationalité limitée, P. Winant crée des modèles d’équilibre général intertemporels pour anticiper les effets de chocs financiers, technologiques, sociologiques et climatiques, et pour mieux saisir le processus de sortie de crise.
Je me penche sur les suites des catastrophes, quand les agents revoient leurs priorités en matière de risques futurs. Au niveau macroéconomique, le comportement d’aversion au risque peut se traduire par des primes de risques supérieures et une distorsion des investissements, même si la réalisation du risque fait déjà pour l’essentiel partie du passé. Nous nous proposons d’étudier ce comportement d’apprentissage dans une configuration macroéconomique classique (équilibre général dynamique et stochastique).

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com