Environnement

Les sources du risque dans les économies développées

Martina kirchberger

Nationality Austrian

Year of selection 2008

Institution University of Oxford

Country United Kingdom

Risk Environnement

Ph.D

3 years

140000 €

Séismes, routes et enfants : interaction des risques et du comportement humain

Les pays en développement sont bien connus pour leur gigantesque potentiel de croissance économique, mais aussi pour les catastrophes naturelles et les guerres civiles qui font souvent obstacle à leur émergence. Et si, outre les aides humanitaires, les économistes pouvaient se montrer utiles ?
Martina Kirchberger jouit d’une solide formation économique en qualité de doctorante à l’Université d’Oxford ; elle a aussi l’expérience du terrain, ayant travaillé en Afrique pour les Nations unies et comme conseillère du gouvernement guinéen. Ce bagage lui permet d’étudier les conséquences économiques de trois types d’écueils pour les pays à faible revenu : risques environnementaux, politiques et socioéconomiques.
Alors qu’on s’attend à une augmentation des catastrophes naturelles du fait du changement climatique, la compréhension de leurs effets sur les populations est une question brûlante. Dans un premier chapitre, Martina montre qu’en Indonésie, les séismes ont pesé sur les marchés du travail et sur la hausse des revenus pendant plus de dix ans, en raison notamment des destructions et de la chute brutale de la demande immédiatement après les catastrophes, mais aussi à moyen terme du fait des efforts de reconstruction et des investissements accrus dans les zones touchées.
Martina Kirchberger met ensuite l’accent sur les risques politiques et les coûts dans la branche de la construction, secteur clé pour la création d’emplois et pour la reprise après un conflit. En analysant une série inédite de données relatives aux projets de construction de routes dans différents pays et au fil du temps, la chercheuse a découvert que les frais de construction s’envolaient dans les 5 à 10 ans consécutifs au retour de la paix. Il est donc essentiel de prendre des mesures visant à atténuer les coûts dans ce secteur, afin d’éliminer ce goulot d’étranglement de la reprise économique et de favoriser ainsi la stabilité politique.
Enfin, elle étudie le travail des enfants, auquel les familles ont souvent recours après un choc, sans que l’on sache vraiment si ce travail offre plus de poids aux enfants au sein de leur famille. Martina montre que les familles sont comme des économies de marché miniatures, dans lesquelles les enfants qui travaillent le plus font en contrepartie l’objet de dépenses supérieures.

Biographie
Martina est doctorante en économie à l’université d’Oxford, où elle a obtenu un master avec mention en économie du développement. Avant de rejoindre Oxford, elle décroche un master en relations internationales à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, ainsi qu’une licence en économie et management de l’université libre de Bolzano. La scientifique a l’expérience du terrain dans la branche de la santé, puisqu’elle a notamment travaillé pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance et pour le Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA au Sénégal, au Burkina Faso, au Nigéria et au Mali. Elle a par ailleurs collaboré au programme Oxford Policy Management en matière de gestion des finances publiques, et endossé des responsabilités pour de l’Organisation mondiale de la santé, le Forum économique mondial, l’université de Malaya et la Mission permanente de l’Autriche auprès des Nations unies à Genève.
Martina est citoyenne autrichienne et parle couramment l’anglais, le français, l’allemand et l’italien, ainsi que des rudiments d’arabe et d’espagnol.

Recherches
Mon projet traite de la conception d’un produit d’assurance maladie innovant reposant sur des indices, en vue de protéger les administrations et services de santé locaux contre les chocs sanitaires covariants découlant des changements climatiques, des prix des aliments et des épidémies. Les processus administratifs, les systèmes d’information du secteur public et les gaspillages de fonds publics constituent autant de barrages qui ralentissent la réponse des fournisseurs de soins de santé. Une assurance maladie paramétrique permettrait ainsi de dégager des moyens immédiatement en vertu de critères facilement observables et vérifiables. En réduisant les frais de transaction et les coûts imputables à la sélection adverse et à l’aléa moral, l’assurance maladie indicielle pourrait constituer une façon efficace et intéressante d’assurer les personnes défavorisées.

Financement AXA
La bourse doctorale AXA m’autorise à me concentrer entièrement sur mon travail. Mes frais de déplacements et de recherches sont couverts, si bien que je pourrai parcourir le monde pour nouer des échanges et créer des synergies avec d’autres experts et institutions, assister à des conférences et travailler sur le terrain. Je me sens très privilégiée de faire partie de la communauté des bénéficiaires du soutien d’AXA.


Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante :
community.research@axa.com